Rentrée littéraire 2020

Rentrée littéraire 2020

Thésée, sa vie nouvelle
18,50

Accablé par des deuils successifs, Thésée fuit son pays et son passé pour recommencer sa vie avec ses enfants dans une grande capitale de l'Est. Il emporte avec lui trois cartons renfermant l'histoire de sa famille. Autant de boites de Pandore qui seront autant de portes vers le royaume des Morts.
Un texte bouleversant sur le deuil, l'identité et la mémoire. Une longue prière adressée aux siens, broyés par l'Histoire, par le déni et par les passions.
C'est une leçon de ténèbres déchirante, on atteint ici au sublime.
Un grand auteur et un grand éditeur !


Nature humaine
21,00

Dans ce roman magistral qui traverse un quart de siècle, Serge Joncour nous entraîne dans le tourbillon d'une société qui se perd et s'abîme dans une productivité toujours plus folle.
A travers le portait émouvant et juste d'Alexandre, agriculteur dans le Lot, confronté aux crises qui secouent l'agriculture et aux grands projets qui menacent les exploitations de la région ; Serge Joncour nous offre une très belle réflexion sur notre humanité en péril et sur la nature, indomptable et omniprésente, un véritable personnage à part entière.
Une épopée rurale puissante, un écriture romanesque que l'on dévore.


Apeirogon
23,00

Ne vous arrêtez pas sur la forme de ce roman magistral d'un grand écrivain qui toujours émeut et étonne formidablement. Un roman-monde qui, autour du drame vécu par deux pères, l'un israélien, l'autre palestinien, embrasse l'histoire d'une terre, de ses hommes, de sa faune et de sa flore. Un roman événement pour un propos juste et universel : la paix et l'espérance.


Des kilomètres à la ronde

Van Eecke, Vinca

Seuil

18,00

Le difficile passage de l 'adolescence à l'âge adulte de quelques jeunes désœuvrés dans un petit village de campagne au milieu des années 1990.
Un premier roman subtil et poétique sur l'amitié, la fidélité et le déterminisme social.


Walker

Éditions de L'Olivier

23,00

Vétéran de la seconde guerre mondiale, Walker essaie de trouver sa place dans son nouveau pays d'adoption, les États-Unis.
Un long poème magistralement traduit et le portrait mélancolique et poignant d'une existence en quête de sens. Une œuvre singulière et un vrai pari éditorial à saluer !