La Marche de Radetzky - La Toile d'araignée - Hôtel Savoy - La Fuite sans fin - Perlefter - Les Cent
EAN13
9782221247716
ISBN
978-2-221-24771-6
Éditeur
Bouquins
Date de publication
Nombre de pages
1088
Dimensions
20,2 x 13,5 x 3,5 cm
Poids
660 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Marche de Radetzky - La Toile d'araignée - Hôtel Savoy - La Fuite sans fin - Perlefter - Les Cent

De

Préface de

Bouquins

Indisponible

Ce livre est en stock chez 92 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Autre version disponible

Ce volume rassemble sept des plus grands romans de l'auteur de La Marche de Radetzky, dans une nouvelle traduction plus fidèle aux textes originaux, restitués ici dans l'ordre chronologique de leur publication.
Joseph Roth est avec Stefan Zweig l'un des plus grands d'Europe centrale de la première moitié du XXe siècle . Son œuvre est unanimement célébrée pour son génie littéraire et son humanisme qui traverse les époques et atteint le lecteur d'aujourd'hui avec la même force et la même émotion.Le déclin de l'Autriche durant l'entre deux guerres et à travers lui d'un certain modèle européen est le thème central et obsédant de son œuvre. "Une volonté cruelle de l'Histoire a réduit en morceaux ma vieille patrie qui le permettait d'être en même temps un patriote et un citoyen du monde", écrit-il dans la préface de son chef d'œuvre, La Marche de Radetzky.
C'est à la fois cette nostalgie d'une époque irremplaçable et tragiquement révolue et cette recherche d'une vérité humaine universelle qui donne à l'œuvre et l'univers de Roth leur vérité particulière , bouleversante et inoubliable .
Pierre Deshusses, déjà maître d'œuvre du volume Stefan Zweig dans "La collection" Bouquins, signe cette magistrale nouvelle traduction d'ensemble. Une entreprise qui s'imposait, les traductions des œuvres majeures remontant pour certaines à 70 ans sans avoir été retraduites depuis lors, malgré leurs erreurs factuelles et leur inévitable vieillissement. La langue de Roth, " réaliste et impressionniste, excessive et simple, métaphorique et abrupte ", ainsi décrite par Pierre Deshusses dans sa préface, est ici rendue dans toute sa vérité et sa puissance originelle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.