Parler en chantant - Une philosophie de l'opéra
EAN13
9782204156950
ISBN
978-2-204-15695-0
Éditeur
Cerf
Date de publication
Collection
Passages (1)
Nombre de pages
362
Dimensions
21,6 x 14 x 2,9 cm
Poids
464 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Parler en chantant - Une philosophie de l'opéra

De

Cerf

Passages

Offres

Autre version disponible

Les personnages d'opéra ne parlent pas au public à travers un filtre musical, ils parlent en chantant, car ils ont de bonnes raisons de chanter. L'opéra est bien du théâtre. Un livre pour expliquer et faire aimer l'opéra, même aux mélomanes qui le détestent.
Les personnages d'opéra ne parlent pas, ils chantent ! Mais pourquoi chantent-ils ? Maud Pouradier mène l'enquête sur le parlare cantando de Monteverdi, sur les scènes du monde entier et jusqu'à aujourd'hui. Poppée, Alcina, Carmen, Violetta et Mélisande ont de bonnes raisons de chanter. Et pour cause ! OEuvre fictionnelle, l'opéra n'est pas le mariage curieux de la musique et du théâtre. Il est bien plus et les dépasse tous les deux. C'est en philosophe que Maud Pouradier plonge dans l'histoire de l'opéra pour mieux nous le faire aimer. S'appuyant sur des exemples ordinaires et des expériences de pensée, elle mobilise tant les travaux des historiens et des préhistoriens que les hypothèses les plus récentes des neurologues et des psychologues pour aboutir, enfin, à la révélation d'une poétique générale de l'opéra. Or, si l'on chante chez Lully et Rossini, si l'on vibre en écoutant Verdi et Poulenc, peut-être est-ce en raison du caractère sacré et quasi liturgique de ce qui se joue devant nous. Maud Pouradier en appelle aux Pères de l'Église pour mieux montrer combien fut essentielle la croyance selon laquelle Dieu a pris voix humaine. Et c'est aussi, sans doute, cette voix-là que fait résonner l'opéra.
S'identifier pour envoyer des commentaires.