En raison du nombre important de commandes, nous vous recommandons de privilégier les ouvrages en stock (pastilles vertes) afin d'être servis avant Noël.

Le Procès Papon, Un journal d'audience
EAN13
9782070752805
ISBN
978-2-07-075280-5
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Hors série Connaissance
Nombre de pages
324
Dimensions
20 x 14 x 2 cm
Poids
313 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Procès Papon

Un journal d'audience

De

Gallimard

Hors série Connaissance

Offres

Avant même l'ouverture du procès, la cause semble entendue : Maurice Papon, secrétaire général de la préfecture de la Gironde sous l'Occupation, est coupable.Mais, au fil des audiences, il devient bientôt clair que l'instruction, en quatorze ans, a été pour le moins mal faite ; que l'Histoire, celle des historiens cités à comparaître, est plus nuancée dans ses analyses des chaînes de responsabilité administrative ; que les témoignages des grands acteurs témoins de la Résistance divergent sensiblement d'un tableau en noir et blanc ; que la Mémoire des enfants et parents des victimes déportées doit se contenter d'obtenir réparation d'un fonctionnaire de rang moyen, alors que ses supérieurs hiérarchiques, jamais inquiétés, sont morts en toute quiétude au cours de l'instruction ; que nombre de parties civiles ont cru ne faire qu'une bouchée d'un accusé prompt à se défendre, vif à confondre de pseudo-témoins à charge, résolu à nier ses responsabilités historiquement avérées mais judiciairement difficiles à établir cinquante-cinq ans après.Au terme d'un procès-fleuve, une peine de dix ans est prononcée qui ne satisfait ni le Droit, ni l'Histoire, ni la Mémoire. La cour d'assises innocente Maurice Papon des faits de complicité d'assassinat retenus contre lui par l'instruction et l'arrêt de renvoi ; elle juge l'accusé coupable de complicité d'arrestation et de séquestration, ce qui est peu s'il s'est agi de juger Vichy et son administration ; elle introduit en France la gradation des peines en matière de crime contre l'humanité...
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...