En raison du nombre important de commandes, nous vous recommandons de privilégier les ouvrages en stock (pastilles vertes) afin d'être servis avant Noël.

Le Colonel de La Rocque (1885-1946), Ou les pièges du nationalisme chrétien
EAN13
9782213596877
ISBN
978-2-213-59687-7
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Pour une histoire du XXe siècle
Nombre de pages
1194
Dimensions
24 x 0 x 0 cm
Poids
1616 g
Langue
français
Code dewey
320.54
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Colonel de La Rocque (1885-1946)

Ou les pièges du nationalisme chrétien

De

Fayard

Pour une histoire du XXe siècle

Offres

Le colonel de La Rocque, président des Croix de feu puis du Parti social français qui regroupa près de trois millions de membres à la veille de la guerre... Rarement personnage politique des années 1930-1945 supporta autant de notoriété sulfureuse! Il disait: " le progrès est à gauche ", mais le premier geste du Front populaire fut de dissoudre ses Croix de feu suspectés de comploter contre la République. Tout autant haï par l'extrême droite, il passe pourtant dans la mémoire collective pour le " fasciste français ". Pris pour l'annonciateur et l'inspirateur de Vichy, il n'en fut pas moins arrêté par les nazis pour faits de résistance et déporté _ en 1961, le général de Gaulle rendra justice à son combat pour la France contre l'occupant. Mais, dès son retour des camps, le gouvernement de la Libération maintint La Rocque en détention jusqu'à sa mort, sans jamais l'inculper.

A travers le personnage de cet officier réprouvé par la politique, Jacques Nobécourt fait revivre toute une histoire refoulée de la France de l'entre-deux-guerres. Familier de l' " histoire immédiate ", il retrouve à partir de quantité d'archives inédites une pièce maîtresse égarée de notre puzzle politique, pour reconstituer un large courant populaire que la démocratie-chrétienne et le gaullisme représenteront sous la IVe et la Ve République.

Jacques Nobécourt, journaliste et historien, ancien correspondant à Rome du Monde, est l'auteur de plusieurs ouvrages et travaux sur l'Allemagne, l'Italie et le Saint-Siège, notamment Le Vicaire et l'Histoire (Pie XII et l'Allemagne), Le Seuil, 1968. Il est, avec le présent ouvrage, revenu à l'analyse des rapports entre pouvoir et ordre militaire en France qu'il avait déjà étudiés dans Une histoire politique de l'armée, De Pétain à Pétain, 1912-1942, t. I, Le Seuil, 1968.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jacques Nobécourt