En raison du nombre important de commandes, nous vous recommandons de privilégier les ouvrages en stock (pastilles vertes) afin d'être servis avant Noël.

  • 19 juin 2016

    Angleterre, enquête

    Quel dommage de ne pas retrouver dans ce second volume des enquêtes d’Agatha son précédent acolyte et ancien employé. Qu’à cela ne tienne, le colonel James Lacey fait l’affaire. D’autant plus qu’ils ne sont pas sur la même longueur d’ondes, ce qui crée des scènes cocasses.

    Une scène particulièrement, m’a fait (presque) mourir de rire, au point qu’il a fallu que je le lise à toute la famille, inquiète de me voir ne pas pouvoir m’arrêter : celle où Agatha ruine littéralement les toilettes d’un pub. Mais je ne vous en dis pas plus.

    J’ai préféré cette suite au volume précédent, même si Agatha devient une villageoise modèle (elle cuisine, s’occupe de ses chats, ne lui manque que de s’occuper de son jardin).

    L’image que je retiendrai :

    Celle d’Agatha perchée sur le lavabo du pub, qui n’y résistera pas.

    http://alexmotamots.fr/?p=1962