Dephine L.

Mémoire de fille
par (Libraire)
26 mai 2016

Petits arrangements avec la vie

C'est un livre sur la mémoire et le travail du temps, un livre à transmettre à nos filles.
C'est surtout un roman mûri et d'une justesse implacable qui nous cueille dès les premières pages par son intensité dramatique et nous retient tant le style est brillant.

Le Son du silence
18,00
par (Libraire)
25 mai 2016

Le son du silence

Jeune pianiste virtuose, mi-chat sauvage mi-femme, H. J. Lim est habitée par sa passion. Riche d'une vie intérieure intense, elle illumine chaque page de cette autobiographie merveilleuse.
Ce livre est une fulgurance, on sent la nécessité impérieuse de ce texte, H.J.Lim est connectée aux autres par l'écriture, par la musique, par tout son être.
A 12 ans, elle réussit à convaincre ses parents de la laisser quitter la Corée du Sud pour la France afin de devenir pianiste. Cet enfant prodige, qui ne parle pas un mot de français est animée par une soif d'apprentissage insatiable.
Le taemong avait parlé pour elle ; ce rêve prémonitoire de naissance que font les mères et qui renseigne à la fois le sexe de l'enfant mais aussi sa destinée, laissait présager que H.J. Lim aurait une notoriété internationale.
Son parcours semé d'embuches ne l'a jamais découragée, elle est belle, vivante,spirituelle et livre avec une grande générosité sa passion pour la musique.

Alexandra David-Neel, les chemins de Lhassa, Les Chemins de Lhassa
par (Libraire)
25 mai 2016

Alexandra David-Néel : les chemins de Lhassa

Après Magellan, Marco Polo ou encore Darwin, la collection Explora s'étoffe sous l'impulsion de Chistian Clot de la société des explorateurs français avec une femme cette fois-ci et pas des moindres puisqu'il s'agit d'Alexandra David-Néel.
Inspirée par des faits réels, cette bd de facture classique focalise sur son voyage majeur de 1911 à 1925 vers les Indes et le Tibet, et plus particulièrement, son éprouvante marche, jusqu'à devenir la première femme occidentale à entrer dans Lhassa en 1924.
Les illustrations sont riches et soignées, le texte en dit long sur la femme aux semelles de vent et notamment sur sa relation avec Aphur Yongden, ce jeune moine dévoué qui n'hésita pas une seconde à quitter sa famille à l'âge de 14 ans pour suivre la grande exploratrice.
Il deviendra son fils d'adoption en rentrant en France.
Au-delà de la caricature, ce livre nous renseigne et nous donne envie d'aller plus loin dans la connaissance de ce duo mais aussi de l'histoire et de la géographie.
Un dossier historique complète la bd ainsi que des références bibliographiques afin de poursuivre la quête de l'infatigable Alexandra David-Néel.

Zakka, 145 petites créations japonaises à faire soi-même

145 petites créations japonaises à faire soi-même

Glénat Livres

14,90
par (Libraire)
25 mai 2016

Zakka

Zakka est un phénomène de mode et de design provenant du Japon, il a été décrit comme "l'art de voir le bon sens dans le cadre ordinaire et banal", c'est ce à quoi se sont attelés Mr ret Mme Togawa après la naissance de leur jumelle.
Plus connus sous le nom de Tuesday, ils nous proposent de fabriquer nous-mêmes une guirlande de souvenirs, un mobile de bienvenue, des chaussons invité, un débardeur nuage, une carte postale en relief.
Graphiste de formation, ce jeune couple inventif et pragmatique nous donne des idées et pourvu que vous soyez un tantinet collectionneur de tout et rien, vous n'aurez rien à débourser en plus.
En bref,le quotidien, le routinier, le basic les inspirent et nous, ils nous enchantent par leur ingéniosité non dénuée de poésie d'ailleurs.
Le livre propose donc 145 créations qu'ils ont réalisées et détaillées pour nous dans un cahier pratique. Mais ils ont voulu faire de cet ouvrage le creuset de leurs inspirations et à ce titre, ils nous brossent le portrait d'autres designers, photographes et créateurs japonais.

Hôzuki
14,50
par (Libraire)
25 mai 2016

Hôzuki

Aki Shimazaki est né à Gifu au Japon en 1954 et vit à Montréal depuis 25 ans.
"Hôzuki" est le deuxième tome de son nouveau cycle qui a débuté par "Azami" mais qui peut se lire seul. Shimazaki n'a pas son pareil pour convoquer ses lecteurs et les embarquer dans son univers poétique. L'histoire est celle de Mitsuko, une jeune femme autodidacte, gérante de sa librairie d'occasion spécialisée dans les livres de philosophie.
Taiseuse et solitaire mais résolue à mener sa propre barque comme elle l'entend, elle vit avec sa mère et son fils Târo, 7 ans, sourd et muet.
Prétextant acheter des livres pour son mari, une femme de diplomate et sa fille tentent de percer l'intimité de Mitsuko. Cette rencontre qui n'est pas fortuite risque d'ébranler l'équilibre familial.
D'une écriture délicate "l'air de ne pas y toucher", Shimazaki évoque avec force l'amour maternel qu'elle envisage comme une rencontre opportune entre un enfant et sa mère.
Une fois de plus nous sommes cueillis par l'histoire et j'aime à penser que ce choix motivé de découper chaque cycle en plusieurs livres, rend l'entreprise ambitieuse car nous sommes habités par ses personnages longtemps après la lecture.